AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion
Pensez aux inscriptions pour nos prochains Swaps

Partagez | 
 

 Se dire oui autrement :Cérémonie Laïque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*Fleur2lys*
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 14287
Age : 32
Localisation : La Côte St André - 38260
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Se dire oui autrement :Cérémonie Laïque   Jeu 20 Mar - 11:24

Vous ne voulez ou ne pouvez pas aller à l'Eglise après la Mairie ?
parce que çà ne vous correspond pas, parce que c'est un remariage, parce que vous n'êtes ni croyants ni pratiquants... mais, vous aimeriez bien avoir aussi une belle cérémonie, un peu plus longue, un peu plus cérémonielle que l'acte civil à la Mairie..

Il suffit simplement de se créer une cérémonie personnelle et sur mesure !

Le mariage civil, tel qu'il est conçu par le code civil, est un mariage laïque au sens strict du principe de laïcité de l'État. Dans de trop nombreuses communes, toutefois, il a perdu sa signification profonde et est réduit à un simple acte administratif.
Chacun peut éprouver le désir de marquer une étape ou un événement important de son existence par une manifestation adaptée à la circonstance à laquelle les proches et les amis sont conviés. Les cérémonies laïques n’ont pas d’autre but que de rencontrer le souhait de ceux qui cherchent cette dimension sociale pour la concrétisation de leurs engagements. On parle de cérémonie laïque par comparaison à la cérémonie religieuse, parfois même en opposant systématiquement les deux termes.



Mais, qu'est-ce-que la laïcité ?

Voici ce qu'on peut trouver sur le site : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

"Laïcité aujourd'hui

L'usage du mot "laïcité" est susceptible de provoquer des malentendus, compte tenu du double sens que permet ce même mot et des concepts différents qu'il recouvre. Quand nous utilisons le terme "laïc" en parlant de l'État et des pouvoirs publics, nous voulons rendre compte de la diversité politique, philosophique et culturelle de la société. Au contraire d'une société théocratique qui institue la religion d'État et qui subordonne l'autorité civile à l'autorité religieuse ou qui confond l'une et l'autre, la société "laïque" est celle qui prétend instituer un mode de fonctionnement indifférent aux diverses conceptions philosophiques et religieuses.
Dans ce sens, la "laïcité" (appliquée à l'État), n'est ni hostile ni favorable à une religion ou une autre, ou à une conception théiste ou athée des citoyens.
La "laïcité" de l'État est une conception non agressive à laquelle peuvent adhérer les croyants de n'importe quelle religion ainsi que les incroyants. Le principe de laïcité de l'État et des institutions peut se traduire par la proposition suivante: Aucun groupe quelconque ne peut, même au nom d'un principe transcendant, de la Bible ou du Coran, d'une église ou d'une idéologie, prétendre s'approprier l'État ni l'une de ses composantes régionales ou locales, ni l'un de ses organes, qui demeure le bien commun de tous les citoyens.
Dans un autre sens, la "laïcité" exprime une conception de vie particulière, jadis extrêmement rare, mais actuellement fort répandue. La laïcité désigne alors la communauté de citoyens et d'organismes soucieux de " construire une société juste, progressiste et fraternelle, assurant à chacun la liberté de pensée et de son expression, adoptant le libre examen comme méthode de pensée et d'action, le tout en dehors de tout dogme et en respectant autrui dans ses convictions "

Cette communauté, fondée sur une conception philosophique non confessionnelle, pourrait s'appeler la communauté humaniste ou la communauté de la libre pensée. Elle est identifiée (en Belgique notamment) comme la communauté laïque. C'est ainsi que des individus de plus en plus nombreux s'identifient, à titre individuel, comme "laïques", signifiant par là une adhésion à une conception de vie et à des valeurs qui ne font plus référence à une divinité ou à un principe supérieur extrinsèque à l'humanité. Ce sentiment d'adhésion, manifesté par divers sondages d'opinion concordants, se rapporte non seulement à la conception laïque des institutions publiques mais aussi à une conception de vie fondée sur des valeurs."
Voici maintenant ce que dit le site Wikipédia :
"La laïcité désigne le principe de séparation du pouvoir politique et administratif de l'Etat et du pouvoir religieux, ainsi que le caractère des institutions qui respectent ce principe.

Issu du grec "laos" (le peuple) : est laïc ce qui est relatif au peuple et est indépendant des organisations religieuses.

Selon ce principe, la croyance religieuse relève de l'intimité de l'individu. Les convictions religieuses -ou l'absence de conviction- de chacun, qu'il faut peut-être distinguer des options spirituelles ou métaphysiques théistes plus ou moins indépendantes des religions, sont alors volontairement ignorées par l'administration.

La laïcité implique un enseignement d'où la formation religieuse (dans le sens enseignement de la foi) est absente. Pour autant, l'enseignement des religions n'est pas incompatible avec la laïcité, tant qu'il ne s'agit que de décrire des us et coutumes , et si l'on présente chaque religion d'un point de vue extérieur à celle-ci (si tant est qu'il soit possible de transmettre une culture religieuse en faisant abstraction du dogme qu'elle véhicule et que l'on puisse traiter toutes les religions de manière égale).

Par ailleurs, le terme laïc est également utilisé au sein de la religion catholique dans un sens très différent : il désigne une personne n'étant ni prêtre, ni diacre, ni moine, mais pouvant jouer un rôle actif dans l'organisation et l'animation des activités de l'église.

Note : au masculin et au neutre, laïc (adjectif ou nom) désigne le non clerc (cf ci-dessus) et laïque ce qui a trait à la laïcité, au féminin on doit utiliser la forme laïque dans tous les cas."



Dans les pays comme la Belgique, il existe des Maisons de la laïcité, qui permettent d'organiser des cérémonies pour les grands évènements de la vie : naissance, mariage, décès entre autre, mais aussi passage à l'âge adulte, ou encore les noces d'or, le renouvellement des voeux....

Seulement voilà, ceux et celles qui ne veulent ou ne peuvent pas passer à l'église doivent, dans notre pays, se contenter de passer à la mairie. Le mariage civil est un simple acte administratif. Or des études diverses ont montré que notre société a besoin de rites pour marquer les étapes importantes d'une vie. Si on n'appartient pas à une religion, on en est privé. Aujourd'hui, certains maires s'apperçoivent de cela et autorise les mariés à personnaliser un peu leur mariage civil (musique, textes lus par les témoins ou la famille).

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par *Fleur2lys* le Ven 27 Juin - 14:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Fleur2lys*
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 14287
Age : 32
Localisation : La Côte St André - 38260
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Se dire oui autrement :Cérémonie Laïque   Jeu 20 Mar - 11:27

Exemple de cérémonie d'engagement

La Cérémonie de Krys

Musique (Only time / Enya) - Arrivée des mariés
Manu : Chers Christel et Christophe, Monsieur le Maire vient de vous déclarer unis par le mariage et cette cérémonie de mariage civil n’est certes pas une vaine formalité administrative à laquelle on se soumet avec une hâte distraite, comme à une chose dont on souhaite se débarrasser au plus vite avant de passer aux choses importantes.
Non, le mariage civil est une cérémonie fondamentale et lui seul donne force et garantie de la loi aux devoirs mais aussi aux droits des époux à l’égard l’un de l’autre, tels qu’ils sont prévus par le Code Civil.
Toutefois, ces articles du Code Civil dont il vous a été donné lecture ne définissent que les dispositions légales, qui sont certes précieuses, mais qui ne font aucune référence aux liens affectifs, aux conduites dictées par les sentiments qui, de fait, se trouvent à la base du mariage que vous avez contracté. De ce point de vue, les textes légaux ne sont pas suffisants. C’est pourquoi vous avez souhaité cette cérémonie d’engagement.

Cette forme de cérémonie n’est ni le plagiat d'un office religieux, ni la réunion d'une secte quelconque mais simplement l'occasion de faire de cette journée un moment unique, tout comme l'est votre histoire et prendre le temps, au travers de cette cérémonie, de faire partager votre bonheur de vous unir. Nous avons souvent l’honneur d’être conviés à l’union de proches sans toutefois prendre la mesure de l’amour qu’ils se portent, sans comprendre ce que représente aux yeux des jeunes mariés cette journée magique. De toutes les célébrations auxquelles nous sommes habitués, aucune ne vous paraissait être en total accord avec ce que vous êtes tout deux, en osmose avec votre propre représentation du mariage entre deux personnes aux idées parfois différentes, souvent complémentaires. Et c’est pourquoi vous avez décidé d’imaginer pas à pas les quelques instants qui vont suivre en espérant que toute l’assemblée saurait apprécier tout comme vous l’idée peut-être audacieuse mais sincère !


Christel et Christophe, vous avez voulu que des personnes qui partagent vos idéaux, soient les témoins privilégiés de votre engagement.
Vous les avez choisis librement et en toute confiance.
Alexandre, Ingrid, Jordan, Anthony et Pascal : Vous engagez-vous à offrir à Christel et Christophe les conseils de votre expérience s’ils le désirent et de leur donner votre affection s’ils ont besoin de sympathie, de consolation ou de réconfort ?

Alexandre le promets-tu ? – Oui
Ingrid le promets-tu ? – Oui
Jordan le promets-tu ? – Oui
Anthony le promets-tu ? - Oui
Pascal le promets-tu ? - Oui

Vous avez également voulu pour cette cérémonie civile impliquer vos familles, vos proches et vos amis car vous croyez fermement qu’un couple puise sa force non seulement dans son intimité mais aussi dans son entourage. Et pour cette raison, vous avez souhaité qu’ils nous lisent les textes que vous avez choisis pour illustrer votre engagement.

Les premières lignes qui vous ont touchés durant l’élaboration de cette cérémonie ont été celles du poète libanais Khalil Gibran. Touchés parce quelles témoignaient d’une des valeurs auxquelles vous êtes l’un et l’autre attachés et qui a été l’un des piliers de votre réflexion sur le mariage, à savoir la liberté des deux époux trouvée dans l’union sans qu’aucun ne renie ce qu’il est sans l’autre.

Je laisse la parole à quelques uns de vos proches qui vont nous faire partager ces quelques réflexions.

Corinne - Aimez-vous l’un l’autre, mais faites en sorte que l’amour ne soit pas une entrave, qu’il soit plutôt comme une mer mouvante entre le rivage de vos âmes. Emplissez chacun la coupe de l’autre, mais ne buvez pas une seule coupe.
Mélaine - Chantez, dansez ensemble et soyez heureux. Mais demeurez vous-mêmes, de même que les cordes d’un luth sont seules, cependant quelles vibrent de la même harmonie. Tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus, car les piliers du temple s’érigent à distance, et le chêne et le cyprès ne croissent pas à l’ombre l’un de l’autre.
Jordan - Ce que l’on n’a point assez dit, c’est que c’est un devoir aussi envers les autres que d’être heureux. Oui, veillez à ce que les vôtres soient heureux et trouvez-y votre bonheur. Quant aux situations pénibles, faites en sorte quelles deviennent une source de force pour les accepter d’abord, et pour progresser ensuite dans l’existence.
Pascal - Quand vous choisirez d’être parents, penchez-vous avec une bienveillance éclairée sur vos enfants, soyez attentifs, mais pensez aussi que tendresse n’est pas faiblesse, qu’amour n’est pas aveuglement, que compréhension n’est pas abdication. Soyez, tous deux, pour votre enfant, des protecteurs fidèles, des parents compréhensifs qui lui soient un refuge.
Anthony - Dans votre action comme éducateurs, usez de persuasion et, sil le faut, d’autorité. Mais donnez toujours l’exemple car c’est la meilleure façon de convaincre. Ne confondez point l’amour avec le délire de la possession, lequel apporte les pires souffrances. Car au contraire de l’opinion commune, l’amour ne fait pas souffrir.



Manu : Au fil des mois derniers, vous vous êtes découverts différents, n’aspirant pas toujours aux mêmes choses ou tout du moins ne souhaitant pas toujours emprunter les mêmes chemins pour atteindre les mêmes horizons, n’ayant pas les mêmes convictions. Comme le soleil et la lune ! De ces différences naissent la force de votre amour car vous avez accepté de les partager et de les respecter. Antoine de Saint-Exupéry a su en deux phrases résumer cette juste vision de la vie aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder dans la même direction.

Alexandre
L’amour commence lorsqu’on préfère l’autre à soi-même, lorsqu’on accepte sa différence et son imprescriptible liberté.
Accepter que l’autre soit habité par d’autres présences que la nôtre, n’avoir pas la prétention de répondre à tous ses besoins, à toutes ses attentes, ce n’est pas se résigner à l’infidélité à notre égard, c’est vouloir, comme la plus haute preuve d’amour, que l’autre soit d’abord lui-même.
Même si cela est souffrance pour nous, c’est une souffrance féconde parce quelle nous oblige à nous déprendre de nous-même, à vivre intensément cette dépossession enrichissante.
Dans la plus amoureuse étreinte, c’est un être libre que nous étreignons, avec tous ses possibles, même ceux qui nous échappent. (Roger Garaudy, L’autre)

Manu : Chers Christel et Christophe, vous avez proclamé votre envie de prononcer vos vœux devant votre famille et vos amis réunis. Il est donc temps de vous laisser la parole.


Christel : Vœux et serments

Christophe : Vœux et serments

Manu : Parce que les mots justes ne sont pas toujours évidents à trouver, vous avez souhaité recourir à la symbolique, que les Anciens considéraient comme le langage de la beauté, pour vous exprimer votre attachement et faire vivre les valeurs essentielles à vos yeux au sein de votre couple. En préparant cette cérémonie, vous avez découvert, ou redécouvert, le sens donné à certaines coutumes à différents lieux ou époques, coutumes que vous avez désiré faire revivre aujourd’hui.

Rituels + musique (Enya)
- La bougie : cette bougie que vous allumez ensemble est à vos yeux le symbole de l’âme de votre couple.

- Eau : Source de vie. Versez de l’eau sur les mains de l’autre en symbole de la pureté de votre amour et pour le placer sous le joug de la sérénité.

- Pain : Partagez ce pain qui symbolise la nourriture essentielle de chaque jour et tout ce qui va vous devenir commun, la joie comme la peine.

- Sel : Le sel augure de la saveur d’une vie nouvelle où vous oserez prendre des risques pour éviter la tiédeur tout en conservant vos sentiments.

- Vin : Partagez cette coupe de vin symbole de fertilité et d’abondance de la terre.

Manu : Désormais face à face, que ce cercle protège votre intimité. (cercle de pétales de rose)
Traditionnellement, le lien qui unit les époux est symbolisé par l’anneau, le cercle parfait qui représente l’attachement librement consenti. Nous voulons insister sur l’échange des anneaux qui symbolisent l’amour et l’alliance des époux.
Placer sa main dans celle de l’autre, c’est remettre sa liberté ou plutôt choisir de la confier. C’est partager. Voici deux roses rouges symbolisant votre attachement physique l’un à l’autre.(Echange) Voici maintenant deux roses blanches pour symboliser la pureté de votre amour (échange des fleurs aux tiges desquelles sont accrochées les 2 alliances)

C – Je veux t’aimer sans m’agripper, t’apprécier sans te juger

C– Te rejoindre sans t’envahir, t’inviter sans résistance

C – Te désirer sans te posséder et t’aimer sans t’envahir

C – Te dire sans me trahir, te garder sans te dévorer

C– Te critiquer sans te blâmer, t’aider sans te diminuer

C– Si tu veux bien m’accorder la même chose, alors nous pourrons vraiment nous rencontrer et nous enrichir l’un l’autre.


Christel – (déclaration + veux-tu m’épouser ?)

Christophe – Réponse

Christel: Cette alliance est le symbole de mon amour et de ma fidélité. Ce métal est des plus précieux, c’est un cercle qui n’a ni début ni fin. Mon amour est semblable à cet anneau d’or, inaltérable et sans fin. Que cette alliance orne ta main tout comme ton amour illumine mon cœur.


Christophe – (déclaration + veux-tu m’épouser ?)
Chrsitel– Réponse

Chistophe - Cette alliance est le symbole de mon amour et de ma fidélité. Ce métal est des plus précieux, c’est un cercle qui n’a ni début ni fin. Mon amour est semblable à cet anneau d’or, inaltérable et sans fin. Que cette alliance orne ta main tout comme ton amour illumine mon cœur.



Ginnie : Désormais vous n’êtes plus deux mais un. Tout comme l’étoile née aujourd’hui qui porte désormais votre nom ! Par vos promesses échangées, vous êtes unis dans le mariage, votre mariage. Nous tous ici réunis vous donnerons la force et la joie de vivre ces promesses.

Manu : Chers Chistel et Chistophe, vous avez été unis devant la loi. Vous avez pris l'engagement de vous donner la main pour traverser toutes les péripéties de la vie. A l'instar de ceux qui vous ont précédés, vous connaîtrez des heures sombres, des obstacles, des déconvenues. Vous savez que ces moments sont à venir. Vous serez ensemble pour subir ces moments pénibles. Vous connaîtrez aussi des heures paisibles ou exaltantes, des joies et des satisfactions. Là aussi, vous serez ensemble pour vivre et apprécier ces moments heureux.

Marie + lierre :

En ce jour qui consacre votre union, votre joie est profonde. Nous souhaitons que cette joie demeure ! Pour cela, nous vous disons : Soyez vigilants partout et toujours. Quels que soient les événements qui vous attendent, dites-vous bien que ce ne sont pas eux les maîtres de votre destin : ils l’influencent mais si vous le voulez, ils n’en décideront pas définitivement.
Chaque homme, chaque femme est l’artisan de son bonheur

Annie + fougère

Vous serez, Chistel et Christophe, les deux artisans de votre bonheur commun et, dans ce domaine, nous vous souhaitons pleine réussite. Très joliment le Père Carré nous donnait la clef de ce bonheur: Devenez des époux, demeurez des fiancés.
L’amour a besoin de soins constants. Il est un cristal fragile entre vos mains, ne le laissez pas se briser sur les pierres du chemin.

Ingrid + thym

Faites en sorte que cet attrait si subtil qu’on appelle l’amour puisse s’exprimer entre vous en toutes circonstances, par la compréhension, la volonté de s’entraider, et le désir de donner quelque chose de vous-même dans un esprit de complète liberté.
Faites que cet amour s’affermisse par la force de vos sentiments, la sagesse de votre comportement et la délicate beauté d’une affection partagée.
Méditons ensemble ces propos de Paul Louka :

« Ils étaient quatre Philosophes attablés pour l’éternité
Le premier, Moise, dit :Tout est dans la tête !
Le deuxième, Jésus, dit :tout est dans le coeur !
Le troisième, Freud, dit :tout est dans le sexe !
Et le quatrième, Einstein, qui n’avait rien dit, rectifia : tout est relatif . »

Manu : Désormais, les bons moments de votre vie seront 2 fois plus heureux car vous serez deux à les partager. Et si la vie devient dure, elle ne sera qu’à moitié mauvaise car vous serez 2 à porter le fardeau.


Je vous invite à écouter Sophie + rose blanche qui va nous donner lecture d’un texte spirituel indien

Désormais, vous ne sentirez plus la pluie
Car vous serez le refuge l’un de l’autre.
Désormais, vous ne sentirez plus le froid
Car vous serez la chaleur l’un de l’autre
Désormais, vous ne sentirez plus la solitude
Désormais vous êtes deux.
Mais une seule vie s’offre à vous
Marchez vers le rivage pour entrer
Dans le sillon de votre vie ensemble
Que ces jours vous soient bons
Et longs sur la terre.
De cette façon, vous pouvez monter hors des orages
Quand les nuages cachent le visage du soleil en vos vies
Se rappelant que même si vous le perdez de vue pendant un moment,
le soleil est toujours là.
Et si chacun de vous prend la responsabilité de la qualité de votre vie ensemble,
il sera marqué par l'abondance et le plaisir.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Fleur2lys*
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 14287
Age : 32
Localisation : La Côte St André - 38260
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Se dire oui autrement :Cérémonie Laïque   Jeu 20 Mar - 11:27

Manu : Pour que cet instant fugace, mais empreint d’émotion, reste dans vos mémoires, je vous offre ce bouquet symbolique : deux roses rouges pour deux je t’aime , trois roses blanches représentant la pureté, la dignité et l’engagement, le lierre pour la persistance des sentiments, la fougère pour l’humilité et la sincérité et le thym pour l’union des âmes.

Christel et Christophe ont souhaité que nous laissions quelques instants place au recueillement. Pour que chaque couple ici présent se remémore ses serments échangés ou rêve à leurs prochains. Pour aussi offrir à ceux qui le souhaitent le temps de la prière. Et enfin pour qu'ils puissent penser à ceux qui ne sont plus là aujourd'hui mais qu'ils souhaitent associer tendrement au souvenir de ce jour, tout particulièrement ...

Musique Innamoramento - Mylène Farmer
Avant de vous inviter avec les témoins à signer le livre d’or et avant de nous retrouver tous ensemble autour du verre de l’amitié, je voudrais encore vous faire découvrir cette histoire :

Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient: le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris.
Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l'Amour resta. L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment. Quand l'île fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide.
La Richesse passait à coté de l'Amour dans un luxueux bateau. L'Amour lui dit "Richesse, peux tu m'emmener?" "Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi." L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau: "Orgueil, aide moi je t'en prie!" "Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau". La Tristesse étant à coté, l'Amour lui demanda, "Tristesse, laisse moi venir avec toi." "Ooh...Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule!
Le Bonheur passa aussi à coté de l'Amour : il était si heureux qu'il n'entendit même pas l'Amour l'appeler! Soudain, une voix dit: "Viens Amour, je te prends avec moi." C'était un vieillard qui avait parlé. L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla.
L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir: "Qui m'a aidé?" "C'était le Temps" répondit le Savoir. "Le Temps?" s'interrogea l'Amour. "Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé?"
Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit: "C'est parce que seul le Temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la Vie."


Que chacun d’entre nous n’oublie jamais la morale de cette histoire et que cette merveilleuse journée reste gravée dans nos mémoires et dans nos cœurs.

Musique (suite et fin d'Innamoramento)

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se dire oui autrement :Cérémonie Laïque   Aujourd'hui à 19:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Se dire oui autrement :Cérémonie Laïque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simon et Bertrand vont vous dire quoi
» Comment dire non aux festivités sans paraître "chiante"
» Soutenir Grandir Autrement
» DCKM ça veut dire quoi ?
» Vivre autrement ( Corine Lepage) commentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Incontournables-
Sauter vers: